Crapahute in India
Carnets de route en Inde du Sud dans le Tamil Nadu et Kérala en août 2006 et Goa et Karnataka en février 2007


Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

A qui que quoi dont où
B quelques livres
C préparatifs
D petit dico culinaire
E sur le vif
F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
G situations insolites
H rencontres étranges
I portraits
J infos pratiques
K récit de voyage Goa et Karnataka

Menu

Between nowhere and goodbye
Voyage au long cours
Lionel


19 août MASINAGUDI / MYSORE

Le hasard fait vraiment bien les choses. Ce matin, on est tout heureux d'être dans ce village. Pendant que Didier s'achète un marcel, essaye de trouver du Bob Marley chez le disquaire et rafle tous les pains coconut, que Fabrice récupère de son réveil de la veille ultramatinal, Lydia et moi nous enfonçons gaiement dans les ruelles du village afin de retrouver les belles maisons colorées aperçues la veille.





"What's your name ?", "Where do you come from ?" résonnent à nos oreilles constamment ! Tout le monde sort dans la rue pour nous voir, encore une fois, nous sommes l'attraction du village ! Après la légendaire série de photos, nous sommes invitées à boire le thé dans la plus belle maison, on est tout intimidé ! Du barbier ravi qu'on s'intéresse à lui au monsieur qui nous refait passer dans sa cour, tous sont adorables ! C'est un vrai bonheur d'être ici ! On s'éternise un peu car autant dire que nous avons du mal à partir... mais nous devons rejoindre Mysore.



Après avoir traversé la réserve de Bandipur où l'on aperçoit quelques paons et toujours les mêmes macaques, Mysore nous fait un très bel effet dès l'arrivée. On hésitait à rester jusqu'au moment du départ à Chennaï, finalement, on décide de prendre le temps de découvrir la ville et faire les derniers achats...

Datheesh nous emmène à Srirangapatra à une dizaine de kilomètres de là. C'est une énorme forteresse dans laquelle existe encore un temple, une mosquée et des habitations. Rien d'exceptionnel. Par contre, un peu plus loin, le palais du sultan Teppu vaut le détour ! Une architecture arabe, fresques de batailles très belles, des murs et plafonds en moyen état mais où l'on devine la qualité des travaux réalisés. Autour, un jardin anglais ! Hallucinant ! C'est un lieu tout à fait atypique et inattendu dans cette région. En même temps, on s'est habitué à voir tout ce que les anglais, danois, français, arabes... ont apporté et c'est ce qui fait la richesse aussi de ce pays et de son peuple !

Datheesh qui s'en retourne dans son Kérala qu'il n'avait jamais quitté nous présente Julian, apprenti guide et ami de Sunil, qui souhaite nous accompagner "no money" pour nous faire découvrir la ville. Il tombe bien, on recherche de l'huile de santal car c'est la spécialité de la ville. Il nous emmène chez son tonton, et on se retrouve dans un "cabinet de docteur ayurvédique" qui nous fait à chacun une " consultation / démonstration / vente" d'huiles en tout genre et d'encens bio.

Du bois de santal pour maigrir, du jasmin pour la circulation du sang, du nénuphar  comme anti-moustique... toutes ont des qualités médicinales lorsqu'elles sont pures (ce qui n'est pas le cas de celles qu'on trouve dans les marchés, très peu chères et diluées à l'huile de coco). On ressort "odorisés" de partout, les mains, la têtes, le cou, le visage puisque les démonstrations se font en live et l'on sert de cobaye avec au passage des petits massages bien agréables ! On aura appris que Didier ne doit plus manger de riz blanc, de poulet de de porc sauf s'ils sont bio, que Lydia doit manger (même n'importe quoi), que Fabrice est stressé, et moi je dois faire du sport ! Il me manipule un peu le dos, après ça je devrais être en forme pendant 3 jours, il fait craquer le cou des trois autres qui tentent de résister en vain ! Bon, à vrai dire, on est quand même sceptique face au côté très commercial de ce soi-distant docteur de ses réelles compétences médicales mais tant qu'il ne nous fait pas de mal, on rigole bien !

On termine la soirée dans la rue car il y a un festival, une parade avec chameaux, chars, musiciens, un drama (une pièce de théâtre) ultra kitch dédié à Vishnu... et dodo. C'est tout pour aujourd'hui et c'est déjà pas mal !


Publié à 06:58 le aoû. 5, 2006 dans F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
Page précédente
Page 36 sur 46