Crapahute in India
Carnets de route en Inde du Sud dans le Tamil Nadu et Kérala en août 2006 et Goa et Karnataka en février 2007


Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

A qui que quoi dont où
B quelques livres
C préparatifs
D petit dico culinaire
E sur le vif
F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
G situations insolites
H rencontres étranges
I portraits
J infos pratiques
K récit de voyage Goa et Karnataka

Menu

Between nowhere and goodbye
Voyage au long cours
Lionel


16 août MUNNAR

Voici notre équipement pour notre "aventure montagnesque" le 15 au soir :
- du linge mouillé (forcément avec la pluie il n'a pas eu le temps de sêcher)
- des tongs pour moi et Didier
- des vêtements légers à manches courtes, une veste de survet'
- un parapluie chacun
... ça promet... on harcèle notre hôte et finalement on partira à 7h30 du matin avec du linge sec et repassé !

La mauvaise nouvelle est que le chargeur de l'appareil photo a lâché ou l'appareil lui-même, on n'en sait rien vu que la batterie est vide, je passe donc à l'argentique.



La route de Munnar est superbe même sous la pluie, une enfilade de cascades ponctue les 4h de routes. A Munnar, il fait un temps de chien, il pleut des cordes, le ciel est blanc, on ne voit pas à 10 mètres et il fait froid, le brouillard laisse à peine entrevoir la beauté du paysage et des plantations de thé. Sunil nous avait prévenu mais on n'a pas voulu le croire !

On passe l'après-midi à courir d'une échoppe à l'autre en recherche d'épices, de thé, d'un kway pour moi, de chaussettes (avec les tongs, ça fait style !), de bonnets pour les garçons, tout cela entrecoupé de multiples pauses thé pour se réchauffer. On trouvera même du chocolat home made à la noix de cajou, noisette et raisin, noix et dattes, évidemment on saute dessus et on en fait un stock pour la suite du voyage ! Au moins, là il ne fond pas !





Désespérant de la pluie, on finit par acheter un jeu de cartes et on le sort dès que l'on s'arrête boire un thé ou manger, on garde notre bonne humeur autour d' un 8 américain ou du tas de merde !


Evidemment vu le temps et les pieds gelés, on a demandé des couvertures et de l'eau chaude à l'hôtel, lorsqu'on arrive : personne à la réception, l'hôtel est à nous, mais on a froid !!! Et là, Fabrice a l'idée du siècle : il sort de son énorme sac de cadeaux des draps en soie et on se réfugie tous les 4 dessous, en continuant nos parties de cartes en attendant nos hôtes... A 00h30, toujours personne, on va se coucher tout habillé sous les tissus que l'on a acheté. Malgré tout, l'humidité et le froid me gagneront rapidement alors que Didier dort comme un loir. A 4h30, le muezzin résonne... il est 7h30 lorsque j'écris ces lignes, dehors il fait le même temps qu'hier, j'espère que la bonne humeur va rester à l'ordre du jour.

Publié à 06:23 le aoû. 8, 2006 dans F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
Page précédente
Page 33 sur 46