Crapahute in India
Carnets de route en Inde du Sud dans le Tamil Nadu et Kérala en août 2006 et Goa et Karnataka en février 2007


Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

A qui que quoi dont où
B quelques livres
C préparatifs
D petit dico culinaire
E sur le vif
F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
G situations insolites
H rencontres étranges
I portraits
J infos pratiques
K récit de voyage Goa et Karnataka

Menu

Between nowhere and goodbye
Voyage au long cours
Lionel


11 août VARKALA

On débarque enfin du train vers 9h où l'on croise Lydia qui voyage en Inde depuis 1 mois et demi. On partage un rickshaw jusqu'au Golden Beach sur le sud de la falaise qui nous convient parfaitement, une belle maison kéralaise au milieu des palmiers et une plage privée magnifique. En plus, on lie connaissance avec Sunil, le manager qui nous donne plein de tuyaux.



On saute dans nos maillots de bain et direction la plage : des vagues énormes... on se mouille plus qu'on ne se baigne mais ça fait tellement de bien ! Le site est grandiose : des falaises rouges assorties d'une végétation luxuriante, un éléphant mange de l'herbe dans un jardin, les oiseaux happent les petits poissons échoués sur la plage, le bruit des vagues, le sable fin : un paradis sur terre ! On se découvre avec Lydia une même passion pour la danse contemporaine, vont suivre de belles discussions.



Vers 17h, on se dirige vers North Cliff, la zone touristique pour tenter de trouver un tee-shirt basique (ce qui n'est pas une chose aisée en Inde !). Vu que l'on est hors saison et que le site est grandiose, la zone touristique reste tout à fait supportable ! Nous avons à peine le temps de monter sur une terrasse d'un café que la tempête arrive. En 10 minutes, le ciel s'est assombri, est devenu noir et tout à coup, on ne voit plus la mer pourtant si proche. Tout est blanc, tout vole. Une heure plus tard, c'est fini, la pluie cesse. C'était notre première expérience de la mousson ! D'après les locaux "dimanche, c'est fini !"



On retrouve Lydia et Sunil et on refait le monde dans le hall de l'hôtel autour de la bouteille de Chartreuse. Sunil nous fait alors une proposition : si son patron est d'accord, il lui emprunte sa voiture et nous emmène 6 jours à la découverte de sa région : Munnar. On attend maintenant l'autorisation et le prix !

Instantané :

10h30 : On est sur la plage en train de bavarder lorsqu'on aperçoit au loin trois indiens qui font un drôle de trafic avec un lungui rose fuschia. Curieux, on s'approche et là, quel spectacle !
Ils attendent la vague qui va ramener vers la plage tout un tas de petits poissons, les attrapent avec le lungui et les ramènent un peu plus loin dans un trou prévu pour accueillir les petits poissons gigotants. Lorsqu'ils en ont assez, ils les remettent dans le lungui, font un noeud et direction la poêle à friture !







Partie de pêche - kewego
Partie de pêche - kewego

Partie de pêche - kewego
Partie de pêche au lungui à Varkala, Inde du sud.
   
   
       


12 août

On est tellement bien ici que l'on décide de rester un jour de plus pour visiter les environs et en particulier le lac de Varkala où Sunil nous recommande une balade en bateau.

On commence la journée par la plage mais on arrive trop tard pour le spectacle des pêcheurs au lungui, dommage ils voulaient nous initier ! On se décide d'aller au village de pêcheurs un peu plus au sud dans l'idée de négocier quelques tiger prawns et les faire au barbecue ce soir à l'hôtel... nous voilà donc partis à travers les ruelles chatoyantes, on croise beaucoup de femmes et d'enfants très intrigués de nous voir déambuler, c'est à nouveau des séances photos assez drôles.



Après beaucoup de photos et de bavardages, on s'arrête boire le thé chez Sunil où sa femme et ses enfants nous attendent. Quelques échanges en anglais et beaucoup de sourires, c'est agréable de se sentir le bienvenu...



Enfin arrivés au village de pêcheurs constitué d'une cinquantaine de huttes en bord de plage et d'une quinzaine de pirogues, on tente de trouver nos super crevettes mais il est trop tard, tout est déjà parti dans les restaurants depuis longtemps. Les pêcheurs sont tranquillement en train de démêler leurs filets, mangent quelques bananes ou font la sieste. Ils ne sont ni contents, ni hostiles, juste indifférents à notre passage.

Et là, l'aventure commence !
On décide de rentrer par la plage... sauf que l'eau est haute, il y a des rochers assez importants, une mer agitée... mais ça ne nous fait pas peur ! On va crapahuter à travers les rochers, courir entre deux vagues pour traverser des criques quasi inondées, grimper pour se protéger des vagues... en tong bien-sûr avec nos sacs pas étanches du tout... de parfaits touristes en mal de sensations !


En plus, le ciel menace, comme hier. Il commence à pleuvoir, il reste encore au moins un kilomètre avant de rejoindre les escaliers qui remontent à l'hôtel... on est mal...
Tout à coup, miracle, la civilisation reprend le dessus sur la nature magnifique et sauvage... une crique, un escalier qui rejoint un resort. On monte l'escalier 4 à 4, on est sauvé ! Bon, je rigole, en fait cette fois, il fera un "crachin breton" et c'est tout !



On repart dans le North cliff avec Lydia faire les boutiques et négocier un massage ayurvédique chez Dayiana pour le lendemain alors que Didier fait "des affaires" avec Sunil. Et on mangera les meilleures crevettes de Varkala !

Instantané :

15h30 : On fait beaucoup rire les indiennes car Lydia et moi avons mélangé tous les codes indiens autour des bijoux. Petit exemple autour des chaînettes du pied :
- femme célibataire : pas de chaînette
- femme mariée : 2 chaînettes identiques
Lydia est célibataire mais a 2 chaînettes différentes et moi qui suis considérée comme mariée, je n'ai qu'une seule chaînette.
Bref, de quoi s'y perdre !

Nos prénoms à tous les trois les font beaucoup rire également, c'est imprononçable pour elles tellement ils sont proches au niveau de la sonorité : Elodie - Didier - Lydia. Impossible de s'en souvenir !


13 août

Aujourd'hui fut ce que j'appelle une journée "loose" où tout marche de travers, bon il en fallait bien une ! Heureusement, on a remonté la pente en fin de journée...

Ca a commencé ce matin. Sunil nous avait chaudement recommandé une balade en bateau à Kupil, 7 km de Varkala. Alors qu'il nous incitait à prendre un rickshaw, on a insisté pour y aller en bus... on a raté le bus qui est pourtant passé devant notre nez, on a donc fini en rickshaw. Arrivés sur place, 2 barques, 3 pédalos et 3 duck single se battent en duel... on comprend qu'on aura une belle barque en plastique et que les rameurs, c'est nous... on ne se l'était pas imaginé comme ça ! Pour le coup, les conseils de Sunil s'avèrent un peu foireux...


La bonne nouvelle, c'est qu'il se met à pleuvoir... on attend 1/4 d'heure et peu enjoués à l'idée de ramer sous la pluie, on prend le bus pour rentrer. Ce dernier nous laisse à la gare, on n'a pas beaucoup d'entrain mais... on finit à pied, 4 km sous la pluie dans l'espoir d'attraper les derniers croissants au chocolat de la German Bakery a North cliff. On arrive enfin, trempés, et des croissants au chocolat, il y en a encore... sauf que ce sont des german croissants au chocolat et pas des french croissants au chocolat ce qui fait toute la différence ! Je teste le lassi au café et là aussi, grosse déception...

Il faut changer le cours des choses !!!


Bénédictions et offrandes sur la plage centrale


Que faire lorsqu'il pleut ?
- les boutiques tibétaines à Varkala, capitale du Tibet bien évidemment !
- un massage ayurvédique en écoutant le bruit des vagues et en se faisant tirer les doigts de pied
- un apéro royal : un vrai fresh mango juice
- un bon grilled fish
C'est beaucoup mieux comme ça !

Et puis, entre deux boutiques, Lydia rencontre Fabrice qu'elle avait croisé un mois plus tôt dans le nord, on finit tous les 4 dans le hall de l'hôtel avec Sunil et la Chartreuse (on ne change pas une soirée qui gagne) et on fignolle notre future aventure montagnesque à 5 et non plus à 4. La voiture est pleine, on ne prend plus personne...



Publié à 02:21 le aoû. 13, 2006 dans F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
Page précédente
Page 29 sur 46