Crapahute in India
Carnets de route en Inde du Sud dans le Tamil Nadu et Kérala en août 2006 et Goa et Karnataka en février 2007


Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

A qui que quoi dont où
B quelques livres
C préparatifs
D petit dico culinaire
E sur le vif
F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
G situations insolites
H rencontres étranges
I portraits
J infos pratiques
K récit de voyage Goa et Karnataka

Menu

Between nowhere and goodbye
Voyage au long cours
Lionel


10 août MADURAI

C'est parti pour 4 heures de route après un léger détour de 3 km pour monter sur la colline d'où se dresse un petit temple histoire d'avoir une vue alentours.



Arrivés à Maduraï, on file au Tirumalaï Nayak Palace où l'on découvre un palais indo-mauresque en chantier pour rénovation. Malgré tout, on entrevoit la grandeur et la beauté de ce palais au nombre de colonnes impressionnant. A part cela, il ne reste pas grand chose à voir...

Fin d'après-midi comme souvent, nous nous dirigeons vers le fameux temple Sri Meenakshi où une énorme averse nous prend de cours alors que nous venons de rentrer dans les immenses corridors extérieurs. Elle crée finalement une ambiance assez intime, tout le monde se réfugie là où il peut et attend.



L'intérieur du temple est immense et assez compartimenté avec au centre un bassin toujours utilisé. C'est un vrai labyrinthe, facile de s'y perdre... en plus les 4 portes extérieures sont identhiques donc... on s'y perd nous aussi. Il règne comme d'habitude une atmosphère de tranquillité alors que le temple est bondé.



Après un bon repas avec Jalal, sur le toit de l'hôtel Suprême d'où l'on domine le temple (visiblement, il n'a pas l'habitude de manger autre chose que du riz car il commande un fried rice et on ne l'a toujours vu manger que... du riz), on quitte l'Ambassador et Jalal pour un train de nuit qui nous emmène dans le Kérala. Fin du voyage dans le Tamil Nadu et ses temples superbes !

Instantané :

19h : En plus des bains, les indiens se font bénir par les éléphants. Contre une pièce que l'éléphant attrape avec sa trompe, il donne une petite tappe sur la tête du futur béni.



00h : Nous sommes dans le train, sur nos couchettes sleeper class, avec les ventilos à 40cm de nos nez. Nous avons pris 2 billets Maduraï-Trivandrum alors que vraisemblablement, le train va jusqu'à Quillon, ce qui nous arrangerait puisque l'on veut aller à Varkala et c'est plus près de Quillon ! Le contrôleur arrive, on lui explique notre cas et celui-ci nous dit que le train s'arrête à Varkala, sauf que cela nous coûtera 80 rs / 35 mn pour le complément de billet (pour info, le billet initial coûte 175 rs / 6h de trajet et le complément 10 rs), puis tout à coup alors qu'il vient de nous annoncer çà, il part et on ne le reverra pas de la nuit !
On arrive au petit matin à Trivandrum où l'on ne sait pas trop quoi faire :
- courir chercher un ticket mais risquer de rester sur le quai (on ne sait pas combien de temps le train reste en gare et les indiens sont flous sur le sujet)
- rester dans le train et attendre de voir le contrôleur qui va nous taxer de 160 rs.
Très gentiment, un monsieur qui n'a pourtant pas le sourire nous demande 20 rs et va nous chercher 2 tickets. On lui offrira un gâteau mais il n'en veut pas : de la pure gentillesse, sans contrepartie.
En descendant du train, on aperçoit un écriteau affiché dans le train qui dit en gros "merci de prévenir les autorités si un contrôleur abuse de son rôle en vous extorquant". On n'a pas revu le contrôleur, tant mieux.


Publié à 01:27 le aoû. 14, 2006 dans F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
Page précédente
Page 28 sur 46