Crapahute in India
Carnets de route en Inde du Sud dans le Tamil Nadu et Kérala en août 2006 et Goa et Karnataka en février 2007


Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

A qui que quoi dont où
B quelques livres
C préparatifs
D petit dico culinaire
E sur le vif
F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
G situations insolites
H rencontres étranges
I portraits
J infos pratiques
K récit de voyage Goa et Karnataka

Menu

Between nowhere and goodbye
Voyage au long cours
Lionel


Pattadakal... harmonie

Le choc !

Notre guide de voyage indique de beaux temples à Pattadakal, petite bourgade non loin de Badami... juste de beaux temples. Nous embarquons donc en bus et arrivées au terminus à côté du temple, nous passons devant, nous échangeons un regard avec Lydia et nous avons la même pensée : on laisse tomber le temple (qui parait absolument charmant pourtant) et nous filons au village. Les 2 premières ruelles ne payent pas de mine... on continue... et là c'est le choc. Harmonie... c'est le terme qui me vient pour parler d'eux, des habitants et de leur village, ça respire l'harmonie et la gentillesse.




Je crois que ce seront les moments les plus forts de ce voyage... dans ce petit village perdu.

Cela ressemble beaucoup à Badami mais en village donc plus petit, plus calme, plus propre, encore moins touristique alors encore plus de curiosité de la part des habitants.
Des hordes d'enfants nous suivent, on se fait interpeler de toute part, on nous remercie sans cesse d'être là.


Cet après-midi a été un véritable bonheur en compagnie des villageois, des bébés tout sourire aux personnes âgées qui nous prenaient dans leurs bras ou applaudissaient en se voyant en photo... Des rassemblements de familles, de quartiers... pour quelques photos. L'impression de leur apporter un instant de bonheur alors que ce sont eux qui nous en donnent.

(Excusez la qualité des vidéos, ce sont les toutes premières que je réalise...)















Instantané :
On nous emmène à l'école du village... juste une petite pièce avec des dizaines d'enfants assis par terre. Un à un, il passeront devant nous pour nous raconter et mimer une histoire ou chanter une chanson. Ils sont adorables... chahutent dès que leur maîtresse à le dos tourné et s'excitent dès que l'on bouge le petit doigt. Et puis font le silence très vite devant l'autorité. Un joli moment dans cette salle de classe bien singulière...



C'est donc sans visiter les temples que nous repartons... des temples, on en a déjà vu beaucoup et tout à coup, la pierre nous semblerait bien trop froide au regard de la chaleur de ses habitants.


Publié à 12:48 le mai. 10, 2007 dans K récit de voyage Goa et Karnataka
Page précédente
Page 7 sur 46