Crapahute in India
Carnets de route en Inde du Sud dans le Tamil Nadu et Kérala en août 2006 et Goa et Karnataka en février 2007


Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

A qui que quoi dont où
B quelques livres
C préparatifs
D petit dico culinaire
E sur le vif
F récit de voyage Tamil nadu et Kérala
G situations insolites
H rencontres étranges
I portraits
J infos pratiques
K récit de voyage Goa et Karnataka

Menu

Between nowhere and goodbye
Voyage au long cours
Lionel


Goa... entre tradition et modernité

Après un long voyage pour rejoindre le village de Morjim, en bord de côte et retiré des circuits touristiques de Goa, nous profitons de quelques jours de plage, passées à récupérer de la fatigue engendrée ces derniers mois... le site est désert, tant mieux.

 

 


Entre les siestes à la plage et dans notre cabane dans les arbres, on découvre tranquillement la vie villageoise, à travers champs, cocotiers et broussaille. C'est la vie rurale à portée de plage, au bout du monde.

 


Instantané :

Nous avons bien compris que nous étions les amis des animaux... entre le rat qui nous tient compagnie la nuit et s'abreuve de mon huile à la noix de coco, les corbeaux qui nous servent de réveil dès le lever du jour et les moustiques qui raffolent de mes mollets particulièrement lorsque je suis sur internet, peut-être allons-nous créer notre Arche de noé indien ?

 



Nous reprenons vie doucement et nous nous lançons à l'assaut du célèbre marché aux puces d'Anjuna : 4h de visite tout de même le long de la plage aux roches rouges...

 

Old Goa est bien décevante mais Panaji tient toutes ses promesses. On adore... des ruelles pittoresques et des maisons très colorées à l'architecture mi-indienne, mi-portugaise, un rythme de vie tranquille, des habitants adorables...


Depuis quelques jours, on teste les spécialites goanaises et on se régale... on continue et on en profite pour gouter l'alcool local a la noix de cajou : le feni... bon, on en a déja acheter une bouteille... on ne se refait pas ! Et puis il y en a marre d'être couchée avec les poules a 22h !


Direction le sud de Goa a Palolem où l'on retrouve la plus belle plage de Goa, on filera dans quelques jours à la ville sainte de Gokarna avant d'aller a Hampi, Badami, Bijapur et remonter de nuit sur Bombay dans 10 jours.

 


On a raison de dire que Goa n'est pas vraiment l'Inde et en même temps, elle en fait partie... mais avec une douceur de vivre que le reste du pays envie certainement... cette première semaine est sans doute plus des vacances qu'un voyage... on aurait presque oublié que les femmes s'habillent en sari, les hommes en lungui... oublié le jasmin dans les cheveux... disparu les samoussas... mais nous sommes maintenant complètement reposées et la bougeotte nous a repris ! Nous n'avons qu'une envie : repartir à la découverte de l'Inde authentique.


Publié à 02:01 le mai. 13, 2007 dans K récit de voyage Goa et Karnataka
Page précédente
Page 3 sur 46